Project Description

Nos partenaires :

Projet en cours :

Projet MNF3 paludisme volet communautaire 2021 – 2025

Titre du projet : « Mise à échelle des interventions pour combattre le paludisme en Côte d’Ivoire » au niveau communautaire 2021-2023.

Période de mise en œuvre : du 01 janvier 2021 au 31 décembre 2023

Justification :

Le projet Fonds mondial paludisme volet communautaire 21-23 découle du Plan Stratégique National de Lutte contre le Paludisme 2021-2025. Ce plan met en priorité la nécessité de l’approche de stratification des interventions dans la perspective de réduire l’incidence et la mortalité liée au paludisme d’au-moins 75% d’ici 2025 par rapport à 2015, en Côte d’ivoire.
Ce projet est financé par le Fonds mondial de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme avec l’appui technique de Save the Children International. Il est mis en œuvre à travers 53 régions sanitaires par 06 ONG dont l’ONG ASAPSU qui couvre les régions sanitaires du Bélier, de la Marahoué et du Haut Sassandra.

Objectifs :

Ce projet voudrait contribuer à la réalisation des buts et objectifs du Plan Stratégique National de Lutte contre le Paludisme en Côte d’Ivoire 2021-2025. Et cela, Nous travaillons pour que :
• D’ici fin 2025, le taux de mortalité liée au paludisme diminue d’au moins 75% par rapport à 2015
• D’ici fin 2025, l’incidence des cas de paludisme diminue d’au moins 75% par rapport à 2015
• Et renforcer les capacités de gestion, de coordination et de partenariat du programme pour l’atteinte des performances à tous les niveaux.

Axes d’intervention :

Nous agissons au travers de 7 axes :
1. La lutte antivectorielle : Distribuer, en routine au niveau communautaire, la Moustiquaire Imprégnée à Longue Durée d’Action (MILDA)
2. La prise en charge : Améliorer l’efficacité et la qualité de la prise en charge communautaire intégrée (iCCM)
3. La chimio-prévention : Renforcer les activités communautaires de soutien au traitement préventif intermittent pendant la grossesse (TPIg)
4. La Communication pour le Changement Social et Comportemental : Renforcer le dispositif de la communication pour un changement social et comportemental (CCSC) et optimiser le plaidoyer et la ville sociale au niveau communautaire
5. Renforcer les capacités des acteurs communautaires et des agents de santé à tous les niveaux
6. Gérer le projet : Assurer le suivi-évaluation, la redevabilité, l’apprentissage, la recherche opérationnelle et la coordination du projet
7. La prévention contre la COVID-19 : renforcer les capacités des acteurs à tous les niveaux ; doter les acteurs en EPI et notifier les et assurer le suivi à travers une application mobile (mHealth)

L’ équipe :

1 Chef de projet : Le Chef de projet assure la coordination et la mise en œuvre stratégique du projet sur l’ensemble des zones de couverture du projet. Il est le garant de la réussite de du projet et assure l’interface entre l’ASAPSU et le partenaire technique.
1 Chef de projet adjoint : Le Chef de projet adjoint assure la coordination et la mise œuvre stratégique du projet dans la région sanitaire du Haut Sassandra. Il assure l’intérim du Chef de projet en cas d’absence.
3 assistants Technique : Ils assurent la coordination du projet au niveau de la Direction Régionale de la Santé et de l’Hygiène Publique d’affectation
1 Responsables Suivi-Evaluation : Il assure la gestion et la qualité des données pour la prise de décision.
1 Responsable des Ressources Humaines : Il assure la gestion administrative du personnel
1 Responsable logistique : Il assure la gestion logistique des biens et équipements du projet
1 Chargé de Suivi-Evaluation : Il assure la collecte et le traitement des données en vue de la production de rapport de qualité. Il assure l’intérim du RSE en cas d’absence.
1 Responsable financier : Il coordonne la gestion comptable et financière des activités du projet
2 Responsables financiers adjoints : Il assure la gestion comptable et financière de la région sanitaire d’affectation.
45 Superviseurs Santé Communautaires : Ils assurent la mise en œuvre opérationnelle des activités du projet.
3 Chauffeurs : Ils assurent le déplacement des staffs, des équipements et matériels du projet

0
Régions touchées
0.2 Millions
Budget

Projet finalisé :

Projet MNF2 paludisme volet communautaire 18-20

Titre du projet : « Mise à échelle des interventions pour combattre le paludisme en Côte d’Ivoire » au niveau communautaire 2018-2020 (NMF2) – CIV-M-SCI-1572 – Financé par le Fonds mondial

Justification :

Le projet Fonds mondial paludisme volet communautaire découle du Plan Stratégique National de Lutte contre le Paludisme 2016-2020, qui met en priorité la nécessité de mettre à échelle un paquet intégré et optimisé d’activités communautaires en vue de soutenir et d’optimiser les efforts déployés pour le contrôle effectif du paludisme en Côte d’Ivoire à l’horizon 2020s.

Save the children retenu comme récipiendaire principal, a sélectionné 06 ONG dont L’ONG ASAPSU pour la mise en œuvre du projet au niveau communautaires.

Objectifs :
La stratégie retenue pour la mise en œuvre du volet communautaire de la subvention pour la lutte contre paludisme en Côte d’Ivoire de 2018 à 2020 ambitionne contribuer à la réalisation des buts et objectifs du Plan Stratégique National de Lutte contre le Paludisme en Côte d’Ivoire 2016-2020. Un accent particulier est mis sur les objectifs suivants :

(i) Accroître de 50,1% en 2016 à 80% en 2020, la proportion de la population qui dort sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide d’ici 2020 ; (ii) Accroître de 22% en 2016 à 40% en 2020, la proportion de femmes enceintes qui prend les trois doses de SP d’ici fin 2020 ; (iii) D’ici fin 2020, 80% des cas de paludisme sont confirmés et pris en charge selon les directives nationales dans les structures sanitaires publiques et privées ainsi que dans la communauté.

Axes d’intervention :

Pour la réalisation des objectifs fixés, la stratégie du projet s’appuie sur cinq (05) principaux axes d’intervention, à savoir : (i) Déployer une stratégie de Communication pour le Changement Social et Comportemental (SBCC) basée sur des évidences ; (ii) Mettre à échelle un paquet intégré CCC/iCCM dans 42 Districts Sanitaires ; (iii) Plaidoyer pour un environnement politique et décisionnel favorable ; (iv) Renforcer les capacités locales ; (v) Coordination, suivi-évaluation, recherche opérationnelle

Période de mise en œuvre

Du 1er Janvier 2018 au 31 Décembre 2020, soit 03 années

Zones d’intervention

03 Régions sanitaires : Bélier, Marahoué et Haut Sassandra, soit 11 Districts Sanitaires : Didiévi, Tiébissou, Toumodi, Yamoussoukro, Bouaflé, Sinfra, Zuénoula, Daloa, Issia, Vavoua et Zoukougbeu.

Acteurs de mise en œuvre

57 staffs projet dont 01 Chef de projet, 01 Chef de projet Adjoint, 01 Responsable Financier, 02 Responsables financiers adjoints, 01 Responsable S&E, 01 Chargé de S&E, 02 Technical Officers, 42 Superviseurs district, 02 Chauffeurs, 1220 Agents de Santé Communautaires (ASC), 523 Groupements Féminins (GF) et 09 radios de proximité

0
Districts touchés
0.5 Millions
Budget