NOS ACTIONS

Reunion avec les chefs de communautés sur la microfinance

La question de l'autonomisation des réfugies urbains requiert une attention particulière et soutenue.

Aussi au regard des conditions de vie, difficile que traversent les refugiés dans leur ensemble, le HCR et l'ASAPSU ont décidé de joindre leurs efforts pour l'amélioration des ressources quotidiennes des personnes relevant du mandat du HCR que sont les refugiés à travers la mise à disposition de crédits.

En effet, à travers la signature de convention avec l'UNACOOPEC-CI c'est une lacune qu'offrent les humanitaires dans la perspective des solutions durables.

La réunion de ce jour a commencé par un bref mot de Mme KONE directrice exécutive de l'ONG ASAPSU qui après les présentations d'usage a souhaité la bienvenue à toutes les personnes présentes;

La parole est ensuite revenu a la  COOPEC qui a travers Mr OUATTARA a donné des explications sur le mode de  financement des micro finances, il a souligné que suivant l'accord avec ASAPSU le crédit accordé aux bénéficiaires pouvaient aller de 100.000fcfa à 3.000.000;

Il a explique que les remboursements des prêts variait après analyse du projet et en fonction du type d'activité.

Aussi il a rappelé aux bénéficiaires qu'un nouvel outil de gestion appelé ''RAPPORT DE SOLVABILITE 'de gestion a été mis en place par la banque centrale des états de l'Afrique de l'ouest(BCEAO) afin de permettre de réguler les crédits.

Les refugiés seront donc appelés à déposer les projets au plus tard le 09 MARS à ASAPSU qui à son tour les acheminera à la COOPEC.

Il est prevu a l'isue de cette rencontre une seance de formation dont le theme est:LA GESTION ET LES METHODES DE MOTIVATION.

La rencontre s'est terminée par un mot du HCR en ces mots:'' ne pas rembourser son crédit ,c'est fermer la porte aux autres''.